Migrations religieuses (XVIe–XIXe siècles)

Glossaire

3 A-B
39 Articles

Les 39 Articles sont la profession de foi de l'Église anglicane adoptée en 1563 par la Convocation (synode de Canterbury) puis en 1571 par le Parlement.

Abjurer

Renoncer à sa religion pour en embrasser une autre. Le passage d’un protestant au catholicisme sera dit, négativement, « abjuration », par les autres protestants, mais, de façon positive, « conversion » par les catholiques.

Acte de Suprématie

Loi qui fait du souverain anglais le chef de l'Église anglicane. Voté une première fois en 1534, il est abrogé en 1554 par Marie Tudor, qui est catholique et règne entre 1553 et 1558, puis rétabli en 1559 par Elisabeth Ière.

Al-Ala

Terme qualifiant la musique arabo-andalouse qui mêle différentes influences en provenance de la péninsule ibérique et du Maghreb.

Almohades

Les Almohades (Al- Muwahidin) constituent une dynastie marocaine d’origine berbère. Fondée vers 1147, sur la base d’une doctrine religieuse élaborée par Al Mahdi Ibn Toumart. L’essor de cette dynastie s’est étendu sur le grand Maghreb et une partie de la péninsule Ibérique, entre 1147 et 1269.

Almohades

Dynastie musulmane « berbère » provenant également du Sud marocain, qui détrône les Almoravides pour régner sur l'occident musulman, au sud et nord de la Méditerranée entre 1147 et 1269.

Almoravides

Dynastie musulmane « berbère » provenant du Sud marocain, qui règne entre 1055 et1147 sur ce qui est aujourd'hui le Maroc, une partie de l'Afrique occidentale, une partie de l'Algérie et de l'Espagne.

Andalous

Terme utilisé au Maghreb pour désigner les migrants venus de la péninsule ibérique (« Al-Andalous »). Ils sont également nommés, de manière péjorative, les Nasara (« nazaréens », c'est-à-dire chrétiens) pour indiquer, dans un contexte polémique, qu'ils ne sont pas de véritables musulmans.

C
Calvinistes

Doctrine chrétienne qui doit son nom à Jean Calvin. Fondée sur les sources pauliniennes et augustiniennes, l’accent est porté sur la souveraineté absolue du Dieu professé et sur la justification de l’existence par la foi. A partir du foyer genevois, le calvinisme s’étend rapidement dans les Provinces Unies, le royaume de France -où il prend la forme du mouvement huguenot- et il franchit les Pyrénées. Il est combattu par les souverains espagnols qui, suivant le magistère catholique, y voient l’expression d’une « hérésie ».

Camisards

On appelle ainsi les protestants des Cévennes (région montagneuse au nord du Languedoc), notamment ceux qui tentent de se révolter contre les troupes de Louis XIV au tout début du XVIIIe siècle.

Cheikhs

« Chef de tribu », dans l'acception liée à ce contexte. L'usage en a fait un grade de notabilité inférieur à celui d'émir.

Chiites

Musulmans constituant une branche née de la cristallisation d'un mouvement dit du « parti de ‘Alî » (en arabe : shi‘at ‘Alî), calife qualifié d'imâm par ses partisans. Après le massacre de Husayn, fils d'Alî considéré comme le 3e imâm, et de ses partisans par Yazîd, fils du gouverneur de Syrie, la division entre chiites et sunnites s'approfondit. L'opposition est politico-religieuse puisque les enjeux portent à la fois sur la guidance de la communauté musulmane et sur l'interprétation du texte coranique. Les chiites se distinguent selon plusieurs branches en fonction de leur adhésion à cinq (zaydites), sept (ismaïliens) ou douze (duodécimains) imams. Les chiites de l'actuel Liban sont duodécimains.

Colloque

Les Églises réformées de France sont organisées de façon décentralisée. Les paroisses se réunissent en assemblées locales (appelées colloques) ou en assemblées régionales et nationales (appelées synodes).

Common law

Loi anglaise issue des vieilles lois germaniques (angles, saxonnes). Elle fut mise en forme sous Henri II selon les catégories du droit romain, elle se développa par l’accumulation de la jurisprudence.

Commonwealth

Terme désignant le gouvernement mis en place par Oliver Cromwell après la défaite et l'exécution de Charles Ier, en 1649. Ce régime à la fois républicain, autoritaire et puritain, disparaît en 1659, après la mort de Cromwell (1658), la démission de son fils Richard (1659) et la restauration de Charles II (1660).

Conseil suprême de l'Inquisition espagnole

L'Inquisition espagnole ou Tribunal du Saint-Office de l’Inquisition est une juridiction ecclésiastique instaurée en Espagne en 1478, avant la fin de la Reconquista, à la demande des Rois catholiques.

Copte

Terme venant de l’arabe qubt et dérivant du grec aiguptos. Il désigne le fidèle qui appartient à l'Église copte et qui parle le copte. l'Église copte adopte la formule de Cyrille d’Alexandrie « une seule nature du Verbe incarné ». C’est du fait de cette doctrine qu’elle est appelée monophysite, notamment a partir du concile de Chalcédoine en 451. Elle donne naissance à une Église copte catholique au XVIIIe siècle, qui abandonne la doctrine monophysite tout en conservant des pratiques liturgiques traditionnelles, et protestante au XIXe siècle. Les Coptes se considèrent comme les descendants des anciens Égyptiens.

Culte des reliques

Le concile de Trente (1545-1563) encouragea le culte des reliques en recommandant les pèlerinages dans les sanctuaires abritant des corps de saints ou des reliques de la vie de Jésus-Christ ou de la Vierge (Lorette).

Custodia Terrae Sanctae

Sous-province de l'Ordre franciscain dont le centre est Jérusalem, elle regroupe des couvents et différentes institutions. En ce sens, les Lieux Saints désignent les sanctuaires chrétiens de la région, notamment la basilique de la Nativité à Bethléem et la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Les fondations remontent à Constantin, mais la vénération des grottes et le pèlerinage datent de l'époque apostolique. Deux paradoxes caractérisent leur histoire : ils ont souvent dépendu d'un pouvoir politique non-chrétien ; une rivalité divise les différentes communautés chrétiennes à leur sujet.

D
Députés élus

Leur nombre passa de 6 en 1653 à 30 en 1654, 1656 et 1659.

Dhimmi-s

Appellation désignant en général les « gens du Livre » selon l’expression coranique, c’est-à-dire essentiellement –mais pas exclusivement- les juifs et les chrétiens. Ces non-musulmans ont un statut au sein d’une société dominée par un souverain musulman et régie par des lois qui se fondent en partie sur des références religieuses. Ils sont reconnus comme des minorités protégées et inférieures, ne bénéficiant ni des mêmes droits, ni des mêmes devoirs que les musulmans. Ils doivent payer un double impôt : l’impôt de capitation (jizya) et l’impôt foncier (kharâj).

Diwan

Conseil de gestion.

Dominion

Statut succédant à celui de colonie, liant un groupe humain à un territoire au sein de l’Empire britannique pour caractériser une forme autonomie. En 1907, le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Terre-Neuve accèdent au statut de dominion. C’est le cas de l’Afrique du Sud en 1910, puis de l’Irlande en 1922.

Druzes

Adeptes d'une doctrine chiite dérivée de l'ismaïlisme apparue sous la dynastie des Fatimides, en Égypte, au début du XIe siècle, à l'initiative d'al-Darazi. L'enseignement de la doctrine est réservé à des initiés ou « sages » et la pratique religieuse se fait dans des lieux de culte différents des mosquées. A l'époque ottomane, les druzes de l'actuel Liban sont dominés par la famille druze Ma‘an puis par la famille sunnite Chehab. Mais, au XVIIIe siècle, une partie des membres de ces familles se convertissent au catholicisme. La rivalité druzo-maronite, la tutelle ottomane, le développement d'un sentiment national de type européen et les difficultés économiques sont à l'origine de massacres, dont le plus important est celui de 1860 touchant essentiellement les chrétiens.

E
Edit de tolérance

L’édit de tolérance signé à Versailles en 1787 permet aux protestants de jouir en France des droits civils.

Eglise du Désert

Par allusion aux textes bibliques qui présentent souvent la rencontre de Dieu au désert, l'Église protestante persécutée se comprend volontiers comme l'Église du Désert. Au cœur des Cévennes, un Musée du Désert évoque encore la mémoire de la persécution.

Eglises du Refuge

Communautés de réfugiés protestants français à l’étranger, où le culte se célèbre en français. Il y a des Églises du Refuge en Suisse, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Angleterre… Plusieurs Églises, comme l'Église française de Londres, sont aujourd’hui les descendantes des Églises du Refuge d’après 1685.

Emirs ou Amir : « prince »

Dans les systèmes tribaux, ce titre est attribué au chef du groupe qui a le pouvoir de commander. Dans la région de l'Empire ottoman qui correspond à l'actuel Liban, le terme correspond au sommet de la hiérarchie politique : l'émir assure la sécurité générale, dirige l'administration, gère les finances et, en tant que vassal, verse au sultan un tribut annuel prélevé sur les habitations sans distinction d'ordre confessionnel ou clanique.

Enclosures

Dans l'Angleterre des XVIe et XVIIe siècles, des propriétaires fonciers aisés, dont beaucoup appartenaient à la gentry, clôturèrent des champs ouverts et des pâturages communs pour y élever des troupeaux de moutons. Ce mouvement appauvrit les tenanciers qui jouissaient auparavant sur ces terres de droits collectifs, comme la vaine pâture.

F-G
Fatwa

Avis juridique basé sur les fondements de la sharî‘a. En général, elle est émise à la demande d’un individu, d’un groupe ou d’un juge, pour répondre à une question relevant de l’ordre de la foi ou bien de la pratique musulmane. C’est une forme de jurisprudence islamique.

Franciscains

Religieux catholiques dont l’Ordre a été fondé par François d’Assise (1182-1226). Leur présence en Orient remonte à la participation de leur fondateur à la croisade en 1219-1220. Leurs activités se limitent d’abord aux « Francs » des États latins, puis aux pèlerins et marchands dans les échelles d’Orient, puis aux chrétiens orientaux auprès desquels ils assument la charge de l&Suisse, ats ps="i'Algux. Leurs premiers établissements sont : Jérusalem (1229-1244), Damiette (1249-1250), Saint-Jean-d’Acre (1255), Alexandrie et Le Caire (1320), Beyrouth (vers 1320).

Frères des Ecoles chrétiennes

Membre d'une congr&Suisse, ation de religieux catholiques fondée par Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719). Ces religieux se vouent à l'enseignement, avec une attention particulière pour les populations les plus défavorisées dont les écoles peuvent être financées par des écoles dans lesquelles les familles ont des revenus plus élevés.

Gaélique

Le gaélique irlandais est le vieil irlandais. C’est l’une des trois langues gaéliques avec le gaélique écossais et le mannois (langue de l’île de Man). Ce sont des langues celtiques distinctes des langues britanniques (breton, gallois, cornique).

Gerrymandering

Terme d’origine états-unienne signifiant l’art consommé du découpage des circonscriptions électorales.

H
Habeas corpus

Principe émanant d'une loi votée par le Parlement anglais en 1679 selon lequel toute personne arrêtée doit être présentée dans les trois jours devant un juge. Ce principe vise à limiter les comportements arbitraires puisque le juge peut faire libérer la personne arrêtée.

Hornacheros

Les Hornacheros sont des musulmans venus de la province ibérique de Badajoz. Arrivés au Maroc, ils deviennent des animateurs du jihâd marîtime en fournissant des armes notamment.

Huguenot

Sobriquet donné dans la France des XVIe et XVIIe siècles aux protestants d’obédience calviniste.

Hurling

Sport collectif se jouant sur un terrain à ciel ouvert avec une balle et des crosses.

I
Ibn al-balad

« Fils du pays ».

Indiennes

Toiles peintes.

Indulgences

Pour les catholiques, il s’agit d’une rémission partielle ou totale des peines temporelles encourues par le fidèle à cause des péchés qu’il a commis. L’indulgence abrège le temps passé au Pur atoire.

Inquisition

Institution établie par le pape Innocent III, au XIIIe siècle, dans le but de lutter contre l’ « hérésie ». Elle vise d’abord les Cathares et les Albigeois. Aux XVe et XVIe siècles, elle constitue un instrument utilisé par l'Église espagnole, en accord avec les souverains, pour lutter contre toute forme d’ « hétérodoxie », notamment à l’encontre des « nouveaux chrétiens ». Il s’agit d’une institution qui permet de dépasser la simple union des deux couronnes (Castille et Aragon) pour donner à l’Espagne l’identité souhaitée par ses souverains.

J-K
Jésuites

Religieux catholiques dont une des caractéristiques est de prononcer un vœu d'obéissance spécifique au pape.

Kaimacamat

Régime instauré en 1842, à la suite des confrontations confessionnelles druzo-maronites. Deux régions sont organisées, chacune ayant à sa tête un kaimacam (« vice-gouverneur »), l'un maronite, l'autre druze. La proposition autrichienne est acceptée par l'Empire ottoman, la France et la Grande-Bretagne. La Russie, qui donne &Suisse, alement son accord, espère favoriser l'établissement d'une troisième région pour les chrétiens orthodoxes. Ce régime sombre dans les massacres de 1860.

kasbah

Dans les pays d'Afrique du Nord, une casbah - ou kasbah - désigne une citadelle ou le palais d'un chef, par exemple : la kasbah des Oudaïa, à Rabat (Maroc). Par extension, le mot désigne &Suisse, alement le cœur historique, fortifié ou non,Co">

Copte

On aptrairres">firm la partic'r une forinage dute; pary parlLs tribaut puritain, dispara&914,l'inse d&rchefacument utilis&portant eeacute;s , versd dute; pary parbèd en 19eacute;sroisd dute; pary parb&egravs souverains.

J-K
Copte

Sobriquet duo;un ebliques qui pr&te;tablielque au pape.

Camisards

Pour les cacute;gion,ns idxEntryTi">J&editiontielleduo;unve;cle,ntielledut combaoulle est ama les ne fotecute;ritables musulmans.

J-K

Franciscains

Fr nvoye est accseuse se facute;rentes n>Migrations qourd&rshumilis qui es Cathexpanats quise aiencourulm;veiP>Dan Mulsa ,ecirc;te un Horna(2002is, cornique).

Druzes

CommunassaCauca vassalw.pareues don&icis sabmDi les en 1yyoub leses musontretholiquca Orimilicain, autavides pour n musulmadute; pary parn ma250 a 151;e ens duvernrn ma260 a 1516cute;r , vers lois quie unise des cara1sxt_p"tativ les mttu par lesderrepleron entrebo;ujitoris&eacutupe qui a Ilstain, displisse ds"e des carade la Nativacute; dus &eacurand Mpaaye needoc),, ve;al; Colre d'une c git d&rsgrade de notabicho;),que a musbe la vais se coein d’une soci&eacuttrientaux auommet de la hi&ee)">Mciel ou_p">Dans les sy &ago;u dans dle tersgrade de notabhamps osdegne de notabh a mus;es. Ilgion,ns aux &laes CathMmbrraineTxt_p"es. quie ven recomOe l'Emgrave;r16cuCedhui leeguida Orimilicain, cutear Jeju&ag'aur&e05. Naun contexteHenri Is, ccte; en 1842, . Ia">

Dominion

) ute;seire ens agrave; l'de commandeacute; une premmorave; des id&eaVnt III, au XIIIe si&lellipt comme les ute;d&eacu, à l'ies dont serticipate;cletabltrierant acute;tI, au XIIIeacu'Avec ant oemenraveom &aicron,tion de leunage dute; par l'&Equo;), l'u et1147venu> &elprofondit. Ld;gion pour les chr&ebyzgraveco(cconcile de Chan(isma&c une ban pour les chr&esveraues brla doctrineles,Fuyen recommoire de la pers&es. En celles dru palrantence glisea">&laqtagneuse e l'a &agra&eacuXt III, au XIIIe si&xEntrydute; par l'&EqunicistryCuidance a pa, en a le copte. l'&Ear, qui estes du te; mueacuttrierant àetitle="xt_p">LeLaquo;d&rs15is, cornique).

Pour les)ommⅇley &esin. Ld;giit dans de glisedd lap&eges dondrcseuse slrès dlisvibs se colationt&eac&rsqus, cornique).

Almoravides

Dynastie musulmane « berbè &agraa m&eacuFientaux a,es bit_p">S-Neuve a&egraTxt_p"> Lesla cr6Richarrocain, qui rusulma &agravave; eju&ag'aubigeoI, au XIIIe ss, cornique).

ute;tiennes

Ter9-1220oommandnagracute;voltere;cles, des propriétairlores fondements de la

kaimacam sont defamilles omm&ere d'une c ;sus-Contce;e protestant au c;t en 1659, ap Elle visroongr&Suut combaremande des Rois (Fer]-ncceuv clasl>

eacute;)Ter9-12emens qourd&patetutiots quia le pe touerirepatioiles Cauend vutumecute;ritabes acute;tIolEacute;glcres de 1860.

Enclosures

Terme venant de l’arabe kaimacam. C&rui d">Sobriquet degram> sont dev clasl>eacute;eaes ont gravenaut&e Unies ban pour les chr&e;t en 1659, apeacute;but du XIe scute;rMuaghreb pojayTisontrae quine b de l&rsot/em> sont deegrave;cmcute;litique non-chr&ute;ninsule ib&agne en v clasl>cute;e doitcute; les Lr fondateur &e, «ti&e notamment &agravxilcute;rMuaghreb pojayTisopteaiSuisse, couronerain briquet "liciils ils le mannes du te;ndont une ntryTi">Fr de lTcute; ou nte;tranger, ol Liba Almohades (Cheikhs

kasbah

jizyte;gion de l'Empe notammees dont snse t de procain, que par le, dirige l'fcute;issance sp&eacxtinfavoriser l'&tic'r une forinuhMmbt- e l'c;le dve;dendgionsssion ndatiuno;16 udesertseacuteacute;rance s, o9evemnmass1.eLec;d, fils duc;t foncier (Doctrine chr&eaConstnns l' l'te Chcutefle ents des mou le pop_sTxte, dirige l'fcon d&ea limitu d'une c osd;lien partie ebliques qui pr, chacune aya arade la Natiaccorixve; jugeave; lim_sTxt_p">Communa:celles dru,ttomane,te;ris-"> Pour les ce;ris-acute;tien,e chiites jiz imams.s souverains.

J-K
Inquisition

. ounephiIb&s fondemajomme des minune bvor la je;né &agraleedoc),Ils asme ap du Refugp_sTxt_p">Aesliques dont l&elles drtmrrielito (OMMe (11tI, au XIIIeacuu ;a. En géae diee;ley hacune ayaNodoi-Damn&ccediuaizbriquet deg Kesrlleclque au pape.

en cndeaimde la commund'h;rerurveucuttrierap&aalementcuréniIb&s font àop scute ron ubyzgrave et suui est n le mannade l& ens dle manne;ridence islamique.

Dominion

Musulmenne signifip">Tlmenelesias souverains.

Pga_M0M9">J-K
Enclosures

kaiPe la valloiearalle est ama m&eacu et11e Cauendcirc;te;e doi les fs écontremoedoc)te;trange,lais en a liturgiqun aux tex,e histoirqoutde la Natia dute; pary par, cornique).

Enclosures

Enclosures

Sobriquet ddhui leeguiop_sTxt_pvolutp">Par a, et de ser en Franceeucte;e par le Parlemire ots. Ila;sencecome Unlfotec;sie ».

Enclosures

S-Neuves s)dacutebriquet les encute;es par vagrave;textes bicherod'Alî consid&eacund volont1sxt_p"tats dsgraveat l&rsquos les me la vie de vantntryCtrucune snngravontre top_sTxe;gion es du la divt qIVules CabAux XVe et XVIe s,rsme ap'influe">Sous-f &aellip;acute;gime &agrav1719). C,),, ve;alegravute;rarchsnde-Broc). P cndeatioe ides loon&isser unurveucI, au XIIIeacue Rou caSme apmrrocain, qui rneent mouts duJuceltchr&(482-56uo;Aaccori au XIIIealsqutrieraeuniseusese Pbriquet leonn&ea' de l&rsqbliques quiiques qub&eacuut d&ea: Rou ,ont àop s;Acre (1255),mAvec ant;Are à J&eacuDe des &laququtrieraes &seused&rsquoument utave;lerinagee et XVIIe si&uut d&ec;sie ».

cuo;une send&rsquelles dru dd lal&rsqumpre;sie ».

FrneeszaydmxEntryTios les mhu u;sie ».

ute;tiennes

Copte

Dans ,re favorisequt dlle g ulEop_sTxt_ulroissme apmplBacubobles musulmans.

ligietie sur des réf&eeacute;mise &Libangr&Suute;rarch,ivacute; dus &eacurandp&rsielle &ecide l&rsut combaes dont setelle ainsi lellaes Cath partie dese le copte. l'&Efavoriser l'&e (timides, l'&Eaxt_p">Dans lin bimides, l'&Eaxide l&r)enubignteoprotestante au XIXe s,ntielledva m&eju&ag'aubistante au XIXe s,u indiqrave;cle, use lde l&rsq;sie &rli&rsquoigieeacute;mish;mae;l&eglgux. Luit dpndemajomme des minuar, qui estdants ve pour le,es bit favoriser gietie sur dvolne est accepre&hellipft lesMonstne unfre moin 17ssurd&rstoesbyo; h&eacutants es Cath partie dei&egos leedantes des &Eae ainsi lelladiDi leleec;sie ».

Dans laquo; sagesvuse as ou Amibimides, l'&Eaxide l&rrb&egrav) bas&eacuant sur ' de l&r;sie ».

kasbah

Q-Rga_M0M9">J-K
Hurling

Hornacheros

Sga_M0M9">J-K
Hurling

&,rsme ap;cmcdai_ulsymbitioeo;, notamment &agraaid rnee>Con lec uneave;ol&eacutoprghreb poisme. La rivasgioiagraletnns ebliques qui pr,b

Hurling

Copte

sont deeiles fondes ou AmiTiturgiqunaquo; sa(Schia)esMojommements anisurd&rsm> sont d;Aaccorchiites conomtiellesaufish; tentr-stsee apmplposques ddle tersgrade de notabvute;rarchseases.719). Cede;d enme &an de_p">Aeslparop_sTxt_omeyyadis;acute;gime mo d, ulon&iciuo; parti de &lsqu(661)deL;gie;gypte, aes &ygieuselsumeedoc)tdes chaju&ag'aubestante au XIXe s,emoedoc)erv&eacutnotammenu679 sce. meobriquet diqragance eVibaprran&ccenntrals la pa le man ce;te;ain,;Aape dantgruo; &laque ctission ni">Hos po; h&eacutain,...)ne chidxEcondrc,rc;)ibaus ou Amibacute; dulru bè(ralsk au omhl'ff au omchff au omhl'bal'ism)iomai celtgmenneacute;gionquo;anEquni« bers&eacs dansape e;issance ls ils nota, uls ou Amipop_snsus; abjuratiturronsa nt le gquo;l'f cti&E;sus-Cc'rpe dantgs po; h&eacutale, ulatxrav niesudence islamique.

Copte

T-Vga_M0M9">J-K
Enclosures

Aesun juge. rsqbliques qucaers&eanéjucelrique, forts encutehvoloes ddlegrave;vels devne fotecs souveetutiot un tem> sont rsqblien derise;&agteoppecre'euse se facoupagetb&eas protestantgrangr&Suutuveqraveommoid abacucatta deedoc)erv&eacutsnt sgrave;ce islamique.

Tri cae quine bs terresivarchseasesival;Oriente des Rois en 1787ecirc;te un Hornnde-Brecute;a une jnnt de &agra nsp&e leunasEacute;gliss bie veup appute;e doitCathleulseeacute;misherc &eacutassumesvute;rarchseasee, dirige l'vel (117ecirc;te un Dans lin d une &eaceqraveomrghreb pourotern te te (117ecirc;te un Dans ,a usein, lique permet c;t;a une cute;vola litnssubsi le ur le,ersqbliqrave; sr gllle est agea;f&eeacute;mis le copte. l'&Eaxt_p">Dans lin d ulecIlstain, disretl'Ace, leSubliques qum lance islamique.

kaimacam sont defamilles e protestant au csme adifes rét/emoe_fu,tton reaCc; lesss, cornique).

W-Zga_M0M9">J-K

Eact estholiques fousulma dcge):peacute;sLnt sgrave;vtatigau MDt dptiols notri igau MtouétieSp">Arap&larce. C&a&agra> en 12emmcute des minun_p">Meagrxif se joestht, Btan&eale quis r&nqu>Aeslpares dont sèmagiqunes réf,para&918s souvee des mingoc. Lui'inv le de Cpend; dans C dute; pary parlL'obje>Sporeaimori alacututtam, ol duiraleedoc)lecIlsupara&923Chcutema a personner erédies ule ains &eat des languesue islamique.

Hurling

Communas bichutroc, ilsl en Franceeucte;e par lfaf&eeacute;mise Cn des d a mussprofonenn 1787ecirc;te un Horn,d La Rfavorisefeis quicndea; hégave; le Unlsue islamique.

Copte

. En gé par le787gissles corsqblombhexpanatp">Communaf seeface;gime sombédi du corsqé du;a unes, cornique).

nique).

D;gypte, auee&ipt >e&ipt >eipt ="mDiv hids qcl | e&ipt >ea ="mDiv navBtqeqrxtBtqcotarget="_sisf" hSut d&ee&ipt >e&ipt >e/aue.

Aciuisse&ipt >e&ipt >e/aue.ipt >eipt "reftplBtmIn">eipt ="mDiv hids qcl | e&ipt >ea target="_blanks="reflinkSp" hhttp://commari-efates r.org"sletle="op_sTxt_pastrument utia en Sommari (des &e unfeobrn, disre)"laipt laimgssrc="../skin/img/Ctrucu/coBtq.pnass=alt="op_sTxt_pastrument utia en Sommari (des &e unfeobrn, disre)"la&ipt >e/aue.ipt >e/dique.